Visual Books et BDO, partenaires stratégiques

Il y a quelques temps on vous annonçait la sortie de notre nouvelle version. Pour élargir davantage notre offre et contribuer au développement des entreprises, nous venons tout juste de conclure un partenariat avec BDO Belgique, leader Accounting & Reporting Services.

Ce partenariat est donc stratégique et vise à ouvrir de nouvelles perspectives de développement.

En effet en créant une solution de reporting pour faciliter et optimiser au quotidien les prises de décisions financières des entreprises, Nous espérons élargir notre offre et répondre encore mieux à vos besoins.

À l’écoute de nos clients, nous nous appliquons en permanence à vous apporter des solutions efficaces afin de vous soutenir et vous accompagner dans la conduite de vos projets. Ce partenariat avec BDO Belgique vous apporte ainsi une vraie réponse au quotidien concernant la santé financière de votre entreprise.

 

BDO BELGIQUE

 

 

, , , , ,

Découvrez la nouvelle version de Visual Books

La nouvelle version de Visual Books est arrivée et n’attend plus que vous.

Découvrez, vite, toutes ses nouvelles fonctionnalités.

Vous souhaitez avoir plus d’informations ? Envoyez un mail à sales@visualbooks.be

Fiches 281.50 – Soyez vigilants auprès de vos clients

Conformément à l’article 57 du CIR92, les commissions, courtages, ristournes commerciales ou autres, vacations ou honoraires occasionnels ou non, gratifications, rétributions ou avantages de toute nature qui constituent pour les bénéficiaires des revenus professionnels imposables ou non en Belgique, sont considérés comme des frais professionnels déductibles uniquement s’ils sont justifiés par des fiches individuelles.

Les fiches 281.50 doivent être introduites au plus tard le 30 juin de l’année qui suit l’année calendrier pendant laquelle les honoraires, commissions, … ont été payés.

Nous souhaiterions par conséquent attirer votre attention sur le fait que pour l’année calendrier 2014, les fiches 281.50 doivent être établies et introduites avant le 30 juin 2015. Veuillez noter que des fiches doivent également être faites et introduites pour les rétributions payées à des non-résidents. En cas d’introduction tardive des fiches, les dépenses correspondantes peuvent d’une part, être rejetées fiscalement et d’autre part, être taxées comme des commissions secrètes au taux distinct de 103% (ou 51,5% si l’on peut prouver que le bénéficiaire est une personne morale).

Il convient dès lors de prêter une attention particulière à l’introduction des fiches dans les délais légaux.

Source: http://www.oeccbb.be/news/details/293

Actions de contrôle du SPF Finances – Prévenez vos clients

02Afin de vous inciter à remplir correctement vos obligations fiscales, nous souhaitons, tout comme les années passées, communiquer en 2015 de manière transparente sur plusieurs actions de contrôle prévues ou en cours.

Vous aurez ainsi une meilleure idée de la probabilité d’être confronté à un contrôle fiscal ou à une demande de renseignements de la part du SPF Finances.

Si vous êtes un particulier, nous souhaitons également attirer votre attention sur la détection d’éventuelles anomalies lors du traitement automatisé des déclarations fiscales.

 

Vous êtes un particulier

 

Vous risquez d’être contrôlé ou d’être invité à nous fournir des renseignements ou documents supplémentaires si :

  • des éléments permettent de penser que vous avez bénéficié à tort du régime fiscal pour les travailleurs frontaliers
  • en tant que dirigeant d’entreprise, vous avez déduit des frais professionnels réels
  • il y a présomption, sur la base de signes ou indices d’aisance, que vos revenus réels sont supérieurs à ceux que vous avez déclarés ;
  • le traitement automatisé de votre déclaration fiscale fait apparaître que
    • vous avez déclaré à charge des enfants qui ne le sont pas/plus
    • vous n’avez pas déclaré l’ensemble de vos revenus professionnels
    • vous avez une ou plusieurs habitations dont vous ne déclarez pas les revenus immobiliers
    • vous avez revendiqué l’exonération totale du remboursement de vos frais de déplacement alors que ceux-ci ne sont pas effectués en transport en communVous représentez une entreprise

       

      Votre entreprise risque d’être contrôlée si :

  • sa marge bénéficiaire est plus faible que la marge bénéficiaire habituelle d’entreprises de situation similaire, ou si cette marge diminue dans une proportion a priori anormale
  • il y a présomption qu’elle a revendiqué ou imputé à tort un crédit TVA
  • elle a eu recours à la structure sociétaire dans une perspective d’optimisation fiscale au profit du ou de ses dirigeants, de son entourage direct ou du groupe
  • elle a cessé ses activités soumises à la TVA ou si elle est passée d’un régime TVA avec dépôt de déclarations périodiques à un régime TVA sans dépôt de déclarations périodiques.Les citoyens et les entreprises concernés par un contrôle fiscal seront sélectionnés sur la base d’indicateurs révélant un risque fiscal plus élevé. Pour les citoyens,  le traitement automatisé de la déclaration peut également conduire à une sélection pour la vérification d’éventuelles anomalies.

     

    En plus de ces points d’attention spécifiques, le SPF Finances effectue bien évidemment encore d’autres contrôles de la situation fiscale des citoyens et entreprises.

  • Communiqué du SPF Finances

Nouveauté: Explications visuelles dans l’espace client

22402_1433124360328140_8745230835557669835_n

Vous avez parfois l’impression de perdre du temps à comprendre certaines utilisations de notre logiciel?
BONNE NOUVELLE : Des explications visuelles sont dorénavant disponibles sur notre site Internet dans « Espaces Clients » .